Mémoriser mon compte

Contactez-nous pour plus d’informations

Revue Horizons publics

>> VERSION INTERACTIVE

Le vent de la modernisation a longtemps soufflé sur la fonction publique, caressant prudemment l’idée d’une réforme globale et profonde. Le climat actuel de crise lui a donné un nouvel essor.

Sans parvenir à en donner une définition claire, le mot est sur toutes les lèvres. Établissements de santé, collectivités territoriales, logements sociaux, trois secteurs gagnés par la tendance. Mais un même élan de modernisme peut-il répondre à tous les maux ? (...)

Le comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve présidé par Édouard Balladur a proposé un remodelage complet de l’architecture des pouvoirs locaux. N’hésitant pas à remettre en cause une organisation territoriale souvent comparée à un véritable millefeuille, la commission a loué avant tout la nécessaire modernisation d’un système. La simplification des structures de l’administration, la clarification des compétences ou encore la remise à plat de la fiscalité locale sont autant de points qui sont à l’heure actuelle débattus à l’Assemblée.

Se projeter au-delà des systèmes existants, s’engager dans la voie de la performance, coller à l’idée que l’on se fait de la modernité. Voici des leitmotiv qui scandent depuis plusieurs mois les grands projets de réforme du secteur public et qui, dans le même temps, suscitent la polémique. Nul doute que la modernisation devra affronter bien des vents contraires avant de pouvoir s’imposer.

Bonne lecture !

Imprimer
Vignette wattimpact.com