Mémoriser mon compte

Contactez-nous pour plus d’informations

Revue Horizons publics

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 avait pour principale ambition les allègements ou les exonérations de charges sociales, le retardement de l’âge de la retraite en incitant notamment l’emploi des seniors et l’allègement d’une partie des coûts de transport domicile-travail pour des Français qui, compte tenu du prix des loyers, se sont massivement éloignés du centre des agglomérations.

La loi de finances pour 2009, faisant écho à la LFSS 2009 s’est, elle aussi, principalement concentrée sur le plafonnement de certains avantages fiscaux. Et l’on aurait pu s’attendre à un alourdissement significatif des charges sociales et fiscales pour 2009, si le plan de relance n’avait pas été à l’origine d’une tentative de redéploiement de l’investissement. Pourtant, comme l’a rappelé le Chef de l’État à l’occasion de son allocution télévisée du 5 février dernier, les réformes vont être légion cette année et la relance par l’investissement est au coeur des priorités nationales. C’est ainsi qu’aujourd’hui les employeurs publics sont confrontés à cet équilibre délicat : un alourdissement de leurs dépenses de personnel en face duquel s’est hissé un assouplissement des charges ou des procédures d’investissement.

Cette situation inédite méritait que nos experts lui consacrent une réflexion particulière. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de vous présenter, dans ce quatrième numéro, les principales mesures nées des dernières actualités sociales et fiscales. Dans la continuité de notre numéro précédent, nous tenons tout particulièrement à remercier Claude Pernès qui a accepté de nous faire partager, en sa qualité de Président de l’Association des maires d’Île-de-France, les difficultés auxquelles, en ces temps de crise, les responsables territoriaux doivent répondre.

Bonne lecture

Imprimer
Vignette wattimpact.com